La danseuse

Dans le train
Sans faim
Peut être une fin
Me vider
Me purifier
Me nettoyer
Un instant à moi
Rien qu’à moi
Je suis condamnée
A errer
Indéterminée
Terminer 
Sans laisser de trace
Avec grâce
Non pas de peine
Mais sans haine
Avec errance
Sans décadence
Mais avec essence
Patience
Faïence
Il était une fois une danseuse
Très chanceuse
Qui prive en charge
Sans décharge
Oui sans signer de décharge
Mais avec partage
Une vraie calamité
Pour qui est-elle destinée
Sous un ciel étoilé,
Danseuse, penseuse
Et si fougueuse
Ses bras, ses jambes
Que de belles jambes
Son cœur, son ventre, sa tête
Cacahuètes
Et poète
Fin prête
La danseuse à rencontrer l'espace
Pour si vaste
La danseuse à pénétrer l'espace
Enfin la danseuse et l’espace !
La danseuse c’est étirée
Yeux écarquillée
Puis son corps à trembler
A écouter
Le silence –Temps neutre
A pas de feutre
Nue, elle a avancé d’un pas
Oui c’est transformé entre chats
Sa main gauche c’est éloignée
Puis la paume de sa main
Ce matin
A traverser l’espace, le néant
Si grand
Si béant
Et si petit
A l’infini
Elle est arrivée
Heureuse _ malheureuse
Candide
Insolite
Univers inconnu
Qu’elle croie explorer
Pénétrer….
Décalage horaires
Décédée
Désolée Isolée
Aime la nuit-peur de la mort
Paradoxte-détoxe
Envie de prendre un appareil photo
Et partir pour un nouveau
Ne comprends rien aux temps
Ne comprends pas la complexité
Elle aime le bruit des vagues
Elle aime les berceuses
De la
Mer-Mère
Elle seule, qui sait
Me réconforter
Pleurer
Penser
Rêver
Faites –seule-solitude
Découvrir-vivre
Enfin vivre
Renaître pour
Disparaitre
Quel drôle d’ironie
Non ?
Poissons,
Laissons
Faire les choses
On y va ?
Où ?
Peu importe
Pas de questions
Suis-moi…..
Chut…suis-moi…
Veux vivre
Sur une île

© Anissa Berkani - Conditions générales

  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page